Glossaire

Tous | A C D É F H K M O P Q R S V W Y
Il y a actuellement 26 mots dans ce répertoire
Acupression
L'acupression, aussi appelée digitopuncture, est issue de la médecine traditionnelle chinoise. Elle consiste à rééquilibrer l'organisme par le biais de la stimulation manuelle de points énergétiques sur l'ensemble du corps.

Ampuku
Ampuku, terme japonais pour signifier le massage des organes internes au travers des techniques particulières de pressions, lissages, étirements, vibrations de l' abdomen.

Aromathérapie
Terme qui vient du grec "aroma" qui signifie odeur, arôme et "therapeia" qui signifie soin, cure. C'est une médecine naturelle qui utilise les extraits aromatiques de plantes, également appelés essences et huiles essentielles, pour leurs propriétés thérapeutiques.

Auto-shiatsu
Ensemble de travail corporel physique et mental, alliant pression des doigts et des mains, postures, mouvements, étirements, respirations ainsi que relaxation.

Chronobiologie
Etude des rythmes biologiques circadiens qui gouvernent les fonctions des êtres vivants. Toutes nos activités métaboliques, physiologiques et psychologiques ont des rythmes circadiens. Ces activités passent, chaque 24 h, par un sommet et un creux.

Diététique chinoise
Ensemble de règles d'hygiène alimentaire dont la théorie et la pratique sont basées sur des observations établies au cours des millénaires. Son objectif est très pratique. Il consiste à contribuer à la santé en fonction de la constitution de chacun à l'aide des produits de la nature.

Énergétique
Ensemble de moyens thérapeutiques basé sur la connaissance des corps énergétiques et des remèdes naturels. Elle allie la richesse des approches traditionnelles (Inde, Chine, Tibet) aux connaissances de la science et de la physiologie occidentale.

Futon
Matelas japonais de +/- 5cm de hauteur conçus pour être pliés et rangés durant la journée.

Hara
Centre du corps humain dans les traditions japonaises. C'est la source principale du souffle vital, correspond au centre de gravité du corps. Appelé entrailles en Occident, « siège des émotions et partie profonde de l'être sensible » situé sous l'ombilic.

Kototama
Dans la tradition japonaise, les dieux inspirent l'esprit des hommes par des mots, et en prononçant ces mots, on fait se concrétiser les concepts ; c'est le kototama ou kotodama, que l'on pourrait traduire par « mots-âmes ». Ce concept se rapproche des mantra bouddhiques. Le kototama est le pouvoir spirituel attribué à la langue japonaise. Il est utilisé dans certains arts martiaux et pratiques de shiatsu, misogi,...

Magnétothérapie
Pratique qui utilise les aimants à des fins thérapeutiques. Dans ce cadre, les aimants sont utilisés pour traiter une grande variété de problèmes de santé (douleurs chroniques, migraines, insomnies, troubles de la cicatrisation,…)

Médecine traditionnelle (énergétique) chinoise
Vieille de quelques milliers d'années, la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un « système », c'est-à-dire un ensemble de théories (explications) et de pratiques (techniques) concernant l'humain et sa santé. Sa relative complexité, pour les Occidentaux, tient surtout aux faits suivants :
  • Elle possède sa propre base philosophique et symbolique.
  • Elle voit le corps, le coeur et l'esprit comme un tout.
  • Elle s'est élaborée non pas en disséquant des morts, mais en observant des vivants. Par conséquent, rien n'est vu comme statique.
  • Elle considère les phénomènes non pas en soi, mais à partir des relations entre eux. Par conséquent, la santé d'un organe ou d'une personne dépend de multiples facteurs tous reliés entre eux.
  • Elle utilise plusieurs termes usuels dans un sens différent de ce qu'on entend habituellement en Occident.
La Médecine traditionnelle chinoise vise d'abord à maintenir l'harmonie de l'énergie à l'intérieur du corps ainsi qu'entre le corps et les éléments extérieurs. La santé est liée à la capacité de l'organisme de maintenir la dynamique nécessaire pour affronter les agressions. En contrepartie, la maladie se manifeste lorsque l'organisme a perdu sa capacité d'adaptation.

Méridiens
Les méridiens en médecine traditionnelle chinoise sont des canaux du corps humain, interconnectés, par lesquels circule le qi,  l'énergie vitale du corps. Il en existe de plusieurs types, liés aux théories du Yin et yang et des cinq éléments. L'acupuncture et le shiatsu font partie des applications les plus courantes de cette théorie, que l'on retrouve également dans certains arts martiaux comme le Tai Chi Chuan.

Misogi
Pratique favorisant l’auto-régénération et le centrage du QI (énergie vitale) dans le hara (centre de gravité pour les chinois). Le but étant de recréer l’unité avec l’univers qui nous entoure et dont nous faisons partie, dans l’ici et maintenant. Le terme shinto misogi signifie “purification naturelle” physique et spirituelle de l’être.

Moxas
Bâtonnets en forme de cigares constitués principalement d’armoise, servant à diffuser de la chaleur sur une zone spécifique du corps pour rééquilibrer un dysfonctionnement énergétique.

Moxibustion
Méthode de soin utilisée en Médecine Traditionnelle Chinoise. On utilise la chaleur sur une zone spécifique du corps pour rééquilibrer un dysfonctionnement énergétique.

O Sensei Ueshiba
Fondateur de l’aïkido qui est une technique de combat ancestrale japonaise.

Oshawa Georges
Enseignant japonais qui fonda le mouvement connu sous le nom de macrobiotique. Ce système philosophique et pratique cherche à traduire, en langage moderne, l'ancien « principe unique » oriental, nommé principe du Yin et du Yang par les Chinois. Le trait d'union entre la philosophie et la pratique se ferait notamment par l'alimentation.

Polarités
Approche énergétique et holistique visant l'harmonisation de l'énergie vitale dans l'organisme humain.

Qigong
Gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise du souffle et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration.

Ronce Philippe
Philippe Ronce est praticien et enseignant de shiatsu en Limousin. Il a été, à partir de 1970, l'élève de Sensei Nakazono,  il a également étudié l’énergétique auprès d'André Ratio, médecin et enseignant en Europe. Il a publié chez Trédaniel, en 2014 : "le bon point point au bon moment", un traité d'autoshiatsu destiné au grand public. En préparation : "Shiatsu de notre nature profonde", le rééquilibrage des énergies subtiles sur les 8 cadrans polarisés du corps.

Sensei Nakazono
Il a été l'étudiant, puis le compagnon de route de quatre grands maîtres de la tradition japonaise : O Sensei Ueshiba, fondateur de l'Aikido, Georges Oshawa, l'"inventeur" de la macrobiotique, Sakai Sensei, guérisseur et détenteur de la voie TE A TE (la main de l'esprit), et Sensei Ogasawala, qui lui transmit les enseignements du Kototama. Ses enseignements étaient la conjonction d'un Aikido d'une très grande pureté, de pratiques méditatives, d'étude, d'exercices de prononciation des "sons purs", de séances d'autoshiatsu (Misogi), et de formation aux différentes techniques de la Thérapie traditionnelle Orientale, constamment reformulés et vivifiés à la lumière du Kototama. Le message de Sensei Nakazono était "c'est l'essence de l'humain qui fait le travail de guérison".

Shiatsu
Thérapie manuelle (acupressure) qui prend en compte l'être humain dans son ensemble (corps, mental, émotions) et suit les principes de santé de la tradition extrême-orientale, qui cultive en chaque être humain son potentiel d'auto-guérison. Les doigts et les mains du praticien exercent une pression sur des points particuliers du corps, en suivant la cartographie des méridiens (acupuncture).  Son but  est de soulager les souffrances et les douleurs, la tension et la fatigue, ainsi que les symptômes de certaines maladies,  et d’harmoniser  les flux vitaux appelés « énergie ».

Ventouses
Petite cloche de verre appliquée sur la peau après qu’on y a raréfié l’air, pour provoquer une aspiration. Les ventouses sont appliquées à des endroits précis correspondant à des points d’acupuncture choisis en fonction des troubles. Les ventouses peuvent également être mobilisées sur des zones situées le long des méridiens énergétiques.

Wabi-sabi
Beauté du changement, acceptation de la nature éphémère de la vie et de l’imperfection.

Yi-king
Manuel chinois dont le titre peut se traduire par « Classique des changements » ou « Traité canonique des mutations » ou encore « Livre des transformations ». Il s'agit d'un système de signes binaires qui peut être utilisé pour faire des divinations. Il occupe une place fondamentale dans l'histoire de la pensée chinoise et peut être considéré comme un traité unique en son genre dont la finalité est de décrire les états du monde et leurs évolutions.