Qu’est-ce que le réseau SOLARIS ?

Le réseau SOLARIS France est un «  Internet Humain », un réseau d’entraide et de solidarité qui commence dans votre voisinage direct. Il est bien sûr totalement gratuit. Il représente le rassemblement d’êtres humains qui chacun, bénévolement, agit pour tous et qui ensemble, lorsque nécessaire, agissent pour un.

Il fonctionne en arborescence au sein d’un maillage physique de toutes les personnes qui s’y joignent. Plus le maillage est étroit, mieux il fonctionne. Il débute donc tout autour de vous.

Dans les temps difficiles que nous vivons, il va permettre à ce que personne ne demeure isolé face à ses problèmes. Il apportera des réponses rapides et de proximité aux besoins de chacun. Il mettra en lien les hommes et renforcera ce lien, plus qu’il ne l’a jamais été. Il se pourvoie de ses propres moyens de communication en cas de rupture des moyens traditionnels.

Il fonctionne organiquement grâce à une bonne circulation de l’information, sans hiérarchie, sans chef.


Une adresse de messagerie pour contacter
ou rejoindre le réseau Solaris en Corrèze :
solaris19correze@protonmail.com


Comment fonctionne « l’Internet Humain » ?

Comme l’Internet numérique. Vous avez un besoin, vous lancez une requête dans un moteur de recherche et celui-ci vous propose les réponses les plus pertinentes.

Ici, toutes ces étapes sont humaines. Vous entrez dans le réseau et alimentez une sorte d’annuaire local sur les ressources disponibles en compétences, matériels, hébergement, terrains, etc. Cette base de ressources manuscrite, est constamment mise à jour et disponible auprès de personnes fiables dans votre proche environnement géographique.

A tout moment, vous pouvez émettre votre demande d’assistance à ces référents qui vous indiqueront où trouver la réponse auprès de personnes au plus proche de chez vous. Il suffira alors de les contacter. Vous le ferez ou le réseau le fera pour vous.

Comme déjà indiqué, en cas de défaillance des moyens de communication habituels, le réseau est pourvu de moyens de communication autonomes et vous indiquera comment y accéder vous-mêmes.

La géographie de votre territoire est donc maillée par des cellules qui se multiplient sans cesse, comme peuvent le faire les cellules du corps humain, pourvues de coordinateurs ayant une vision d’ensemble de la cellule géographique et veillant à son bon fonctionnement et de référents, dépositaires de l’annuaire local. Chaque cellule est autonome, sans hiérarchie et reliée aux autres.

Le service que vous rendrez à quelqu’un au sein du réseau vous sera probablement rendu par quelqu’un d’autre. La personne que vous assisterez ne sera pas obligatoirement celle qui vous assistera le moment venu. Le système n’est pas basé sur l’échange commercial, ni sur le troc direct, ni même sur l’idée d’un échange de service. Il est basé sur la bienveillance envers chacun et ce que vous donnez à un endroit vous sera toujours rendu ailleurs lorsque vous en aurez besoin.

Y-a-t-il quelqu’un derrière le réseau SOLARIS ?

Oui, nous tous.

Ceux qui l’ont fondé et établi son ossature et son fonctionnement sont entièrement bénévoles, affiliés à aucune structure politique, religieuse ou autre, ni aucune société secrète. Ils ne reçoivent aucune rémunération ni aucun avantage d’aucune manière, de qui que ce soit. Nous fournissons la description d’un outil, un Internet Humain, que chacun où qu’il soit peut reproduire autour de lui et adapter à ses particularités locales.

Plus d’informations sur le site national : solaris-france.org
Telegram du site national : https://t.me/solaris_france.


Messagerie départementale de la Corrèze : solaris19correze@protonmail.com
Telegram du canal d’information Corrézien : https://t.me/+21f7iWDt8zcwOWRk
Telegram du groupe de discussion Corrézien : https://t.me/+455f6DHoe5E2ZjE0


Réseau social Solidarta : https://www.solidarita.net/solaris19correze


Au 1er juillet 2022, adresses mail des cellules Solaris de la Corrèze :

  • XAINTRIE :
    solaris19xaintrie@protonmail.com
  • GOULLES :
    solaris19goulles@protonmail.com
  • NEUVILLE :
    solarisneuville19@protonmail.com
  • SAINT HILAIRE PEYROUX :
    solaris19st-hilaire-peyroux@protonmail.com
  • SERILHAC :
    solaris19serilhac@protonmail.com
  • FORGES :
    solarisforges19@protonmail.com
  • PLATEAU BORTOIS :
    solaris19_plateaubortois@protonmail.com
  • LAGARDE – MARC LA TOUR :
    solaris19lagardemarclatour@protonmail.com
  • ASTAILLAC :
    solaris19astaillac@protonmail.com
  • TULLE -NAVES :
    solaris19tulle-naves@protonmail.com
  • SAINT BAZILE DE MEYSSAC
    solaris19st-bazile-de-meyssac@protonmail.com
  • SAINT PRIVAT
    cellulesaintprivat19@protonmail.com
  • SARRAN
    solaris19sarran@protonmail.com
  • VEGENNES
    solaris19vegennes@protonmail.com
  • PANDRIGNES
    solaris19pandrignes@protonmail.com
  • SEILHAC
    cellulesolarisseilhac19@protonmail.com
  • USSEL
    solaris19ussel@protonmail.com
  • OBJAT
    solarissaintsolveobjat19@protonmail.com


Charte-SOLARIS

Stéphane Hessel : “…le levain qui fait monter la pâte…”


Le grand appel du 15 juin à 11h09

Vidéo du grand appel du 15 juin 2022. Marche pour la liberté.

Texte de la vidéo du grand appel du 15 juin

Se soumettre en accord avec les politiques mises en œuvre. Se soumettre à regret sous la pression. Ne pas se soumettre et se relever. Ainsi se résume désormais notre choix de vie.

Les événements mondiaux vécus depuis 2020 amènent chacun à sa propre croisée des chemins. Ces deux dernières années ont eu le mérite d’éclairer notre vision de la France et de ses institutions. Ce chemin de conscience nous mène à présent aux choix les plus importants de toute une vie.

L’exécution de cette politique mondiale, voulue par une poignée, la rend de plus en plus visible pour ce qu’elle est vraiment. Sa base : d’énormes mensonges qui orchestrent la peur. Alimentée par un véritable terrorisme médiatique, elle veut imposer un mode de vie totalitaire, par le biais d’organismes corrompus financés par les plus riches de la planète.

Le faux prétexte sanitaire est utilisé à répétition, tout comme peut l’être le prétexte écologique, dans un contexte de pénuries organisées qui vont très vite aggraver la situation, pour mieux soumettre les populations.

Les niveaux de corruption, mais aussi d’incompétence des institutions, des milieux politiques, des milieux médicaux et de la presse subventionnée ont permis jusque-là cette mascarade, face à un peuple médusé, hypnotisé par la propagande et diverses techniques d’ingénierie sociale conduites sur des décennies.

La révélation est brutale pour beaucoup d’entre nous. Oui, nous sommes tous à la croisée des chemins.

Faire le grand écart entre la peur de dire non et la liberté de ses choix n’est plus possible. Trop d’enjeux en sont tributaires et il en va de l’avenir des générations qui nous suivent. Ce sont désormais deux modèles de société très différents qui se présentent sans compromis à chacun de nous.

D’un côté, nous est annoncée à travers un Nouvel Ordre Mondial, une société uniformisée de contrôle total des individus avec des visées transhumanistes. Celle que tentent d’imposer avec autorité les gouvernements des nations occidentales et leurs mentors, celle où les gardiens de la paix sont devenus les forces de l’ordre.

Un modèle où toutes les libertés fondamentales, jusqu’à la dépossession de l’éducation des enfants, seront perdues, en échange d’une prise en charge du citoyen, réduit à une dépendance croissante aux autorités, par le biais de règles liberticides et de technologies intrusives. Cela peut séduire ceux qui céderont à la peur.

D’un autre côté, est possible une société humaine bienveillante, où les peuples se rapprochent et ne sont plus les jouets souffrants de pratiques et de guerres fomentées par de médiocres intérêts privés, où leurs différences s’associent dans le bien commun qu’est la Terre dont ils assurent la pérennité, où la fraternité, l’éthique, l’intégrité, la dignité et le respect sont les fondements d’une société consciente.

Les Temps sont venus et nombre d’entre nous l’ont compris. Si le choix n’est pas fait maintenant, avec détermination, les peuples d’Occident pour commencer, puis tous les autres, connaîtront une dépopulation massive et une dictature planétaire comme on n’en a jamais vues. Ce n’est pas une théorie dite complotiste, c’est ce qu’ils nous annoncent très clairement, tout cela est vérifiable par quiconque en fera l’effort.

La France en tant que nation – et par nation il faut entendre un esprit, une langue, une culture, un patrimoine né de cet esprit et non une couleur politicienne – la France donc, a été littéralement démantelée par les pouvoirs successifs au fil des ans. L’excès du pouvoir présidentiel y est unique en Europe et sa constitution est gravement violée depuis 2008.

Une confusion croissante est entretenue sur ce que sont les valeurs de son peuple, à commencer par le devoir inné de protection des plus vulnérables, dont nos anciens et nos enfants, le respect entre hommes et femmes, entre adultes et mineurs, entre l’humain et les autres règnes vivants, entre l’homme et la Terre qui l’accueille…

Il faut porter le regard haut, car c’est à ce niveau et pas en-dessous que se situe aujourd’hui notre décision la plus importante. Ne nous arrêtons pas aux détails dont les politiques, les médias et l’opposition contrôlée nous saturent. Il n’y aucun salut à ne regarder que le bout du doigt et non ce qu’il désigne.

Allons-nous continuer à laisser grandir l’infamie au-delà du point de non-retour, ou allons-nous dire NON une fois pour toutes ? Chacun va-t-il continuer à regarder ailleurs jusqu’au moment ou l’ailleurs sera son présent et qu’il sera trop tard ? Ou chacun va-t-il enfin prendre la pleine mesure de ses responsabilités ?

Il existe un peuple de France, dont l’héritage inné ou acquis coule dans ses veines. Il est prêt désormais à se lever pour restaurer sa souveraineté et arrêter dans leur course folle les sociopathes qui veulent pour lui écrasement, dégénérescence, contrôle et soumission. Nous leur avons laissé trop longtemps trop de pouvoir de nuire dans l’impunité de leurs actes. C’est à ce peuple-là que le Grand Appel est lancé.

Il ne s’agit pas de se demander comment faire, nous le savons. La solution n’est pas de manifester dans les rues pour réclamer alors que nous n’avons rien à réclamer parce que nous ne leur sommes pas inféodés. C’est un terrain qu’ils contrôlent, comme ils l’ont fait avec la plus grande violence durant le long épisode des Gilets Jaunes.

Mais il existe un terrain qui n’est pas le leur. Celui de l’intelligence collective du cœur.

De nombreux réseaux existent aujourd’hui en France, constitués d’hommes et de femmes qui ont déjà fait leur choix de société, à travers la solidarité, le partage des expériences, l’apprentissage, la transmission des savoirs, l’organisation locale d’une manière de vivre respectueuse du Vivant.

L’ensemble couvre tout le territoire, ce qui signifie qu’il y a quelque part près de chez vous au moins une cellule de ce grand corps organique que forment ces réseaux, que beaucoup ont déjà rejoint ces derniers temps.

Nous appelons donc solennellement chacun à rallier le ou les réseaux de son choix. Nous appelons tous les réseaux et associations qui ne l’ont pas encore fait à se relier les uns aux autres, à se rencontrer au sein de leurs cellules locales et à organiser une communication de l’information entre eux.

L’objectif n’est pas de se fédérer en une seule structure, cela nous rendrait vulnérables. Chacun doit conserver ses spécificités et poursuivre son œuvre, mais il est capital que les réseaux entre eux tissent un maillage physique étroit, afin de pouvoir créer une réelle solidarité sur le terrain et des réponses rapides et efficaces à tout besoin exprimé.

Il faut être clair, ceux des français qui ne se soumettront pas à la tyrannie, verront leur choix souverain et légitime impacter fortement leur mode de vie. Ils subiront probablement des pressions et des mesures de rétorsion, plus qu’il n’y en a déjà. Cela demande du courage et un renoncement provisoire à quelques conforts. C’est le prix de la liberté et de la souveraineté. Mais il est évident que ce choix individuel ne sera possible qu’à travers la solidarité de tous. C’est à travers ces réseaux que nous la trouverons, car elle existe déjà sur le terrain et nous nous employons tous à la développer davantage.

Plus personne ainsi ne sera seul pour faire face aux difficultés à venir à court terme et nous pourrons organiser correctement la protection des enfants et des plus vulnérables.

Nous manifesterons ainsi la volonté d’un peuple qui se rassemble de plein droit dans une intention pacifique, dans le devoir et la détermination d’arrêter par son nombre et sa volonté la folie de quelques uns. Car il est important que tous les Corps de l’État, en qui demeurent des valeurs saines, voient émerger ce peuple souverain au sein de la confusion. Eux aussi sont désormais à l’heure des choix et devront choisir leur camp.

Ne vous laissez pas démoraliser ni démobiliser par les apparences, même si les choses deviennent plus difficiles durant un temps. Un ferment des plus fertiles est déjà à l’œuvre dans ce pays, à travers des hommes et des femmes lucides et déterminés. Rejoignez-les. Il ne reste qu’à rassembler, nous savons le faire. L’heure est venue.


Explications relatives au grand appel du 15 juin 2022.

Catégories : Okinawa Corrézien

error: