Questions fréquentes

Pourquoi pratiquez vous le shiatsu au sol ?

En pratiquant le shiatsu au sol, je m’appuie sur mon receveur. J’utilise le poids de mon corps pour effectuer avec contrôle des pressions avec toute la mobilité nécessaire au geste juste, dans la détente. La pression ne provient pas d’un effort musculaire des doigts, des pouces mais d’un appui qui est la transmission du poids corporel par les bras, aidé par les membres inférieurs, des hanches et du hara.  

Pourquoi pratiquer le shiatsu sur des personnes habillées?

Le shiatsu traditionnel se pratique sur un patient vêtu. En effet, lors de la séance, les énergies du patient sollicitées au niveau des méridiens, descendent progressivement vers les organes et donc la surface du corps se refroidit. Il est donc indispensable d’être habillé. je prévois en plus une couverture à proposer lors de la séance.
Toutefois, il est nécessaire de pouvoir dévêtir certaines parties du corps afin d’accéder aux zones du ventre, des coudes, des genoux,…

Quelle est l’origine du shiatsu que vous pratiquez?

J’ai été formée au shiatsu par Philippe Ronce de école de “Shiatsu des 5 sens”. Ce dernier a été, à partir de 1970, l’élève de Sensei Nakazono, maître japonais réputé d’Aikido, de Shiatsu et de Kototama (“les sons de l’âme”).
Sensei Nakazono a été l’étudiant, puis le compagnon de route de quatre grands maîtres de la tradition japonaise :
O Sensei Ueshiba, fondateur de l’Aikido,
Georges Oshawa, l'”inventeur” de la macrobiotique,
Sensei Sakai, guérisseur et détenteur de la voie TE A TE (la main de l’esprit),
Sensei Ogasawala, qui lui transmit les enseignements du Kototama.

Quelle est la spécificité de votre pratique de shiatsu?

L’enseignement que j’ai reçu de Philippe Ronce est un shiatsu traditionnel en lien direct avec les fondements de la médecine traditionnelle chinoise. Je travaille à chaque séance sur les douze méridiens principaux en modulant le toucher-shiatsu selon la qualité énergétique de chaque méridien. Quelle que soit la pathologie du receveur, le shiatsu est réalisé sur le corps dans son ensemble. Je travaille également certains points d’acupuncture au fil de la séance pour harmoniser le terrain énergétique ou pour atténuer un symptôme (douleur, maux de tête, mauvaise digestion,…)
Des techniques complémentaire sont utilisées comme les aimants, moxas, ventouses, diapasons,…
Certains principes d’hygiène de vie, faisant partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise sont aussi proposés : exercices de santé, auto-shiatsu, diététique,…

Quelle est la signification de “Shiatsu-TerreHappy”?

Le Shiatsu-TerreHappy désigne le “shiatsu thérapeutique de la terre heureuse”.
En effet, ayant exercé l’activité d’agricultrice (productrice et transformatrice de petits fruits biologiques), j’ai conservé un lien étroit avec la terre, la nature. J’apprécie de “semer des graines”, cultiver la vie et nourrir la vie…. qui elle-même me nourrit. De plus, j’ai une vision positive de l’existence par laquelle je cherche à vivre pleinement et en conscience le moment présent.
Que du bonheur!

Le shiatsu-TerreHappy lie donc
la thérapeutique de la médecine traditionnelle chinoise et l’art de vivre heureux.