L’auto-shiatsu / Misogi


Le mental dit : « Quand tout sera en place, je serai en paix ! ».
Le cœur dit : « Trouve la paix,… et tout se mettra en place ! »

Citation bouddhiste

L’auto-shiatsu, est une technique manuelle de bien-être issu des thérapies traditionnelles orientales, qui s’adresse à tous, petits et grands. Il peut être pratiqué aussi souvent qu’on le souhaite et ne nécessite aucune connaissance préalable, ni condition physique particulière.

L’auto-shiatsu consiste en des exercices d’auto-massage, d’étirements et de mouvements coordonnés avec la respiration. Pratiqué régulièrement, l’auto-shiatsu renforce la résistance aux différents stress de la vie et augmente les capacités d’adaptation de l’organisme ainsi que du mental. Il agit en profondeur en stimulant les grandes fonctions du corps via le système musculaire, nerveux, circulatoire, lymphatique et énergétiques. C’est une technique de revitalisation et d’harmonisation de l’organisme.

Concrètement, chacun travaille sur soi 
par la pression des doigts et mains sur les points et méridiens d’acupuncture,
pour faire circuler l’énergie vitale (le Ki), ainsi que le Sang.

  • L’auto-shiatsu :
    • réduit les tensions musculaires,
    • permet de retrouver et de conserver souplesse et tonicité,
    • prévient les raideurs, crampes, et tendinites,
    • développe le bien être du corps et de l’esprit,
    • apporte détente, bien-être et éveil corporel,
    • prépare les muscles à l’effort.

La pratique du misogi

Le Misogi se pratique en 50 postures favorisant l’auto-régénération et le centrage du Ki (énergie vitale) dans le hara (centre de gravité pour les Japonais). Le but étant de recréer l’unité en nous et autour de nous, avec l’univers qui nous entoure et dont nous faisons partie, dans l’ici et maintenant.
Le terme shinto Misogi signifie “purification naturelle” physique et spirituelle de l’être.

Contenu d’une atelier d’auto-shiatsu

Tout l’art de l’auto-shiatsu consiste à travailler les bons points aux bons moments!

Chaque séance est unique, le contenu évolue en fonction de la thématique du jour, des besoins, des saisons,… Des indications sur les points travaillés, les méridiens et sur l’énergie de la saison sont données tout au long de la pratique.

De manière générale, les techniques utilisées sont :

  • mouvements d’étirements des méridiens,
  • exercices de recentrage dans le hara,
  • exercices de respiration profonde,
  • auto-shiatsu (lissages, picorages, frappes légères, pétrissages),
  • mouvements de tai-chi/qi-gong/misogi,
  • stimulation de points d’acupuncture,
  • relaxation / méditation.
Défilement vers le haut