Moxibustion et moxas d’armoise en Shiatsu

La moxibustion est une technique thérapeutique issue de la médecine traditionnelle chinoise qui consiste à chauffer, grâce à un moxa, une zone du corps ou un un point d’acupuncture et à faire pénétrer la chaleur à travers la peau. Les moxas sont constitués d’armoise séchée, agglomérée sous forme de boulettes, de cônes ou de bâtonnets. Ils permettent de chauffer les points d’acupuncture en dégageant une chaleur intense et très localisée, et ainsi de stimuler, de disperser les tensions énergétiques ou de renforcer les méridiens faibles. Les moxas peuvent atteindre 800 °C.

Les moxas que j’utilise lors des séances de “Shiatsu-TerreHappy” ont une forme de bâtonnets ou cigares. Ils sont allumés et maintenus à proximité de la peau, au dessus du ou des points acupuncture à traiter ou de la zone à réchauffer jusqu’à ce que la personne ressente une agréable chaleur. La chaleur entre ainsi très profondément dans les tissus.

Pourquoi utiliser les moxas?

Les effets thérapeutiques les plus communs sont de réchauffer lorsqu’il y a un syndrome d’excès de froid, de tonifier lorsqu’il y a un vide de Yang ou, de façon générale, d’activer et de faire circuler le Qi et le Sang dans les Méridiens. Les Moxas sont utilisables en cas de dysfonctionnement énergétiques entraînant des douleurs Yin, c’est-à-dire les douleurs latentes, “installées”, qui sourdent en permanence ou de manière récurrente. Ils permettent de tonifier les zones vides Kyo qui sont à l’origine de ces inconforts. Ce sont des douleurs froides et l’apport de chaleur permet de rétablir la circulation énergétique de manière quasi-immédiate. 

La moxibustion permet de prévenir ou de traiter des problèmes comme les douleurs rhumatismales, articulaires et musculaires, certains problèmes digestifs, des troubles gynécologiques et certaines infertilités. On l’utilise fréquemment dans le traitement des personnes fatiguées ou atteintes de maladies chroniques afin de renforcer leur énergie vitale.

La fumée émise par la combustion des moxas d’armoise est plutôt dense et très odorante. Pour pallier ce problème, j’utilise également des moxas sans fumée qui ressemble à des cigares de charbon.

Il existe des contre-indications à cette technique qu’il faut connaitre avant de pratiquer. Certains points sont interdits à la moxibustion et elle ne convient pas à une large part des déséquilibres. La moxibustion se trouve réservée à des praticiens formés à cette spécialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Défilement vers le haut