Magnétothérapie : le pouvoir des aimants en Shiatsu

La magnétothérapie à pour objet le traitement des douleurs sur le corps humain grâce à l’utilisation d’aimants thérapeutiques. Les aimants sont également  un outil pour lutter contre les symptômes liés au stress, comme la migraine et l’insomnie.

Comment fonctionnent les aimants thérapeutiques ?

  • Les champs électromagnétiques agissent sur le plan cellulaire de la zone lésée pour un retour à la normale de la zone malade. Ils permettent de rétablir le champ magnétique d’origine, c’est ce que l’on nomme le retour à l’état d’homéostasie magnétique.
  • Les aimants activent la circulation sanguine, ce qui favoriserait l’apport en oxygène et en nutriments, ou que le fer contenu dans le sang jouerait un rôle de conducteur de l’énergie magnétique.
  • Les champs électromagnétiques interrompent la transmission du signal de la douleur entre les cellules d’un organe et le cerveau.

En pratique :

Les aimants agissent particulièrement sur les points d’acupuncture. L’utilisation de l’effet magnétique en relation avec les points d’acupuncture se fait par l’application d’un petit aimant sur les points situés sur les méridiens.
L’aimant en ferrite (ou pour les plus récents en néodyme-fer-bore) est maintenu sur la peau grâce à un patch adhésif (scotch dermique) avec une petite bille aimantée au centre. Ces aimants sont appliqués soit dans l’objectif de prolonger un traitement par l’acupuncture ou par le Shiatsu, soit par le malade lui-même sur certains points symptomatiques afin d’y soulager les douleurs associées.

En Shiatsu, après avoir réalisé le bilan énergétique, je pose régulièrement des aimants thérapeutiques. Ils me permettent de travailler en profondeur sur des méridiens, des points, des organes précis qui doivent être tonifiés ou au contraire dispersés. La magnétothérapie accompagne également les flux énergétiques selon les principes de la chronobiologie.

L’action bénéfique de cette méthode conjugue les effets du magnétisme et ceux de la pression de l’aimant sur le point. Le procédé est surtout utilisé à des fins de rééquilibrage et de stimulation du Qi. Ce procédé ne présente pas de caractère dangereux et peut être utilisé avec des enfants ou des sujets qui ne supportent pas l’acupuncture et les moxas.

Utilisation :

On a pu constater des propriétés antalgiques dans le cas de symptômes tels que des tensions dans les épaules, le dos, la nuque ou les douleurs lombaires. On constate aussi que  les aimants réduisent les œdèmes des fractures ou entorses et stimulent la régénérescence osseuse. On emploie les aimants surtout pour soulager la douleur associée à des maladies chroniques comme l’arthrite, les maux de dos, et pour favoriser la cicatrisation, par exemple après une chirurgie.
En médecine classique, on y a parfois recours pour traiter des fractures qui tardent à guérir, particulièrement dans le cas d’os longs comme le tibia.

Contre-indications :

A part quelques rares et légers maux de tête chez certaines personnes, il ne semble pas y avoir d’effets secondaires à l’utilisation de la magnétothérapie. Il est cependant, par précaution, déconseillé de les utiliser aux porteurs de stimulateur cardiaque (pacemaker) et dans les trois premiers mois de la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error:
Défilement vers le haut