Geneviève Martignac – Thérapeute en Shiatsu

Mon parcours:

  • B.A.C. d’éducation physique et sportive réalisé en Belgique,
  • B.T.S. en agronomie tropicale réalisé en Guadeloupe,
  • 12 années passées dans l’administration de la fonction publique territoriale,
  • 6 années d’expérience dans l’agriculture (production de petits fruits rouges et plantes médicinales) interrompues suite à un incendie.
  • 6 années de formation en énergétique durant lesquelles j’ai réalisé mes apprentissages :
    • Shiatsu et thérapies traditionnelles orientales auprès de Philippe Ronce – 4 années de formation,
    • Énergétique et magnétisme auprès de Pascal Peissel,
    • Qi-Gong auprès d’ Eva Wong.
    • Géobiologie, radiesthésie et reboutage animalier – divers stages.
  • Actuellement : formation d’assistanat auprès de Philippe Ronce – Ecole de Shiatsu des 5 sens.

Ces diverses expériences m’ont permis de chercher l’équilibre de l’être dans ses dimensions physique, mentale et existentielle.

Ce qui m’anime profondément est la transmission dans le domaine de l’écoute du corps, de la prévention et de l’éducation à la santé permettant de trouver un apaisement, un état intérieur de satisfaction, de liberté et de joie.

Je propose un accompagnement pour toute personne désireuse de retrouver ou de conserver un équilibre physique et/ou émotionnel grâce au Shiatsu et aux plantes de santé.

Quelle est votre style et la spécificité de votre pratique de shiatsu?

Sensei Nakazono pratiquant le Misogi – Photo : Philippe Ronce 1973 à Santa Fe

L’enseignement que j’ai reçu de Philippe Ronce est en lien direct avec les fondements de l’énergétique Japonaise et la médecine traditionnelle chinoise. Ce Shiatsu transmis par Sensei Nakazono est global, il intègre la théorie des méridiens, l’imposition des mains, établit des liens entre le corps et l’esprit, le dense et le subtile, le manifesté et le non manifesté. Il donne du sens aux symptômes et au psychisme. 

C’est un shiatsu à la fois doux et pénétrant. Les mouvements et balancements à partir du hara (bassin) sont privilégiés.  Le donneur est ancré dans le sol, les manœuvres s’effectuent principalement en seiza et kiza. Le Kototoma est également utilisé lors de la pratique du shiatsu.

Selon une chorégraphie particulière, la totalité du corps est travaillée, suivant le cheminement des méridiens (principaux et merveilleux). Le toucher est modulé en fonction de la qualité énergétique et des besoins ressentis. Certains points d’acupuncture sont tonifiés, dispersés, chauffés au moxas ou équipés d’aimants.
Des préconisations d’hygiène de vie sont également proposés : exercices de santé, auto-shiatsu, misogi, diététique,…

Quelle est la signification de “Shiatsu-TerreHappy”?

Shiatsu-TerreHappy désigne le “shiatsu thérapeutique de la terre heureuse”.

Ayant exercé l’activité d’agricultrice au sein de la ferme “Douceurs de la Xaintrie”, j’ai conservé un lien étroit avec la terre, les plantes de santé, la nature,… J’apprécie de “semer des graines”, cultiver la vie et nourrir la vie…. qui elle-même me nourrit.
De plus, j’ai une vision positive de l’existence par laquelle je cherche à vivre pleinement et en conscience le moment présent. Que du bonheur!

Un art de vivre.

Défilement vers le haut